Réforme du congés parental : parité ou tyranie

parentalité

 

Depuis le début de l’année, j’entends beaucoup parlé de la réforme du congés parental d’éducation.

Nous attendons de notre côté Bernard et Bianca pour fin juin.

On est donc dans le cas de 2 enfants d’un coup (et nos premiers en plus).

Le premier projet me faisait vraiment peur. Selon les dire de la blogosphère, elle prévoyait :

– de réduire la durée maximale de ce CPE à 1 an au lieu de 3 ans.

– de « mieux le rémunérer » (60 % du salaire de base)

– d’obliger les pères à prendre une part de CPE (ce qui j’avoue me plairait bien si le financier ne bloquait pas)

Tout ceci fait un peu peur…

1ère rectification :

Tillthecat, papa blogueur, a déjeuné avec le ministre du droit des femmes.

Selon Najat Vallaud-Belkacem, il n’a jamais été question de réduire le CPE à un 1 an.

Et en effet, j’ai appris sur le blog de magicmaman que le nouveau projet réduit la durée maximale à 2,5 ans et laisse aux pères le choix de prendre 6 mois de CPE à la fin de cette période et jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

Tout ça dans le but, d’aider à la ré-insertion professionnelle rapide des mères.

Je me demande juste s’ils ont prévu d’augmenter les places en crèche et autres méthodes de garde.

Et oui messieurs-dames les ministres !

Si les femmes ne reviennent pas dans la vie active (entendez hors du foyer) aussi rapidement, y a des raisons.

D’une, les enfants ne sont pas matures physiquement au bout de 2,5 ans et ils ont encore besoin de leur mère.

De deux, il faut pouvoir trouver un moyen de faire garder sa progéniture, ce qui est juste une galère de tous les instants.

Et Troisièmement, si on a la chance de trouvé une bonne nounou, il faut ce faire à l’idée de lui donner l’équivalent d’un loyer pour ses services rendus.

De ce côté au final, pourquoi retourner travailler pour filer sa paye à quelqu’un d’autre ?

 

Plus de Pères au Foyer ?

Concernant le choix du parent qui prendra son CPE, 97% du temps, c’est madame.

Ceci fait le bonheur des associations de féministes qui peuvent donc hurler à l’injustice (encore une fois) sans réfléchir aux causes réelles de ce constat.

Le machisme ne régit pas la vie de tous mesdames !

Pour la plupart, ce choix est avant tout financier (c’est aussi mon cas).

 

Une bonne raison pour les associations de hurler (et cette fois je me joins à elles), c’est l’inégalité salariale qui décide pour nous.

C’est le plus bas salaire qui prend ce congés et malheureusement c’est souvent madame.

Les hommes gagnent en moyenne 27% plus que les femmes.

Le gouvernement veut envoyer un message aux pères.

Il demande aux hommes une plus grande implication dans la vie du foyer et l’éducation des enfants.

 

Je ne suis pas sûr que ce soit à l’état de nous dicter comment vivre nos vies. Déjà qu’une fessée peut nous valoir un procès…

 

Et la rémunération alors ?

Le projet de loi préconise une rémunération à hauteur de 60% du salaire brut…

Ça veut dire quoi ? Est-ce que ceci ne sera pas soumis à taxation ? Est-ce qu’ils ne vont pas en profiter pour supprimer l’allocation de base ?

C’est pas clair…

OK ! Donc actuellement, les allocations sont calculées sur une base forfaitaire :

Allocation de base : 182,43 euros par mois et par enfant jusqu’aux 3ans

+ Complément de libre choix d’activité : 383,59 euros

Pour une famille avec 2 enfants ça donne 748 euros

 

Après réforme s’ ils suppriment les autres allocations: pour un salaire de 1000 euros, ça fait 600 euros…

euh ! Y a pas une erreur ?

Si vous aviez un salaire un peu plus haut, ça peut être avantageux.

Dans le cas contraire, j’espère que vous avez un peu mis de côté !

 

Pour résumer

On est encore loin d’une loi qui aurait pour but de nous aider…

Mesdames et messieurs les ministres, il faudrait peut-être essayer de penser comme des parents moyens.

Nous n’avons ni vos salaires ni vos nounous et crèches de luxe.

En espérant que cela vous aidera à faire votre boulot : Travailler dans l’intérêt du peuple qui vous donne ce pouvoir…

Si tous ceci vous effraie, ne rester pas silencieux !

Répondez en commentaire.

Partager cet article avec le plus grand nombre de parents !

Nous sommes nombreux et c’est en se faisant entendre qu’ils comprendront nos attentes.

 

D’autres articles sur la réforme du congé parental :

Bookmark the permalink.

4 Comments

  1. J’ai partagé ton article sur ma page FB, merci de nous livrer ton avis sur la question !

  2. Bonsoir,

    Je découvre votre blog à l’instant, et votre message du même coup. J’ai pour ma part écrit aussi un billet sur ce sujet, dont voici le lien, au cas où ça ajouterait de l’eau au moulin de la contestation.

    http://lesecritsdamelie.blogspot.fr/2013/03/reforme-du-conge-parental-arretez-le.html

    Merci pour vos éclaircissements ! Les informations que j’avais dataient un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge