Le baptême civil et / ou religieux, que faire ?

Hier matin, je profitais d’une petite pause cigarette pour flâner sur twitter quand je suis tombé sur un article de papalamaison sur faut-il faire baptiser son enfant ?.

Il y explique pourquoi il ne pense pas faire baptiser ses filles. Et le regard des autres à ce sujet.

Je tenais à apporter ma pierre à l’édifice avec ce petit billet car finalement nous avons décidé, de notre côté, de baptiser Bernard et Bianca.

Le baptême civil

Dés le départ, je ne m’opposais pas à ce baptême.

De toutes façons, le civil c’est administratif

Juridiquement, ça vaut pas grand chose.

Seul un acte notarié permet de désigner des tuteurs de secours au cas où il nous arriverait quelque chose de grave… (On touche du bois… c’est quoi cette expression ?)
Mais ça donne l’occasion de se faire une bouffe et de boire un coup en famille…

Le baptême religieux

C’est là qu’est le sujet épineux.
Comme papalamaison, je pensais aussi à laisser le choix à mes enfants quand ils seront grands.

Et puis un autre problème me vint à l’esprit : le mariage à l’église.

Nous nous sommes mariés, ma femme et moi, à l’église.
Pour ceux qui n’y sont pas passé, le mariage à l’église est soumis à une procédure stricte.
Il faut prouver que chacun des futurs époux est baptisé et suivre une journée de préparation au mariage.
Mais surtout il faut passer des heures en compagnie d’un prêtre pour les préparatifs et pour qu’il s’assure de notre « bonne foi »…

Nous sommes issus de familles pas très croyantes et le mariage à l’église était plus une sorte de tradition, une idée de beauté, un truc en plus.
Il ne m’a pas été très difficile de convaincre le prêtre de notre bonne foi dans ces conditions même si le « vivre le mariage sous le regard de dieu » ne nous touchait pas plus que ça.

Dans le cas où nos enfants voudraient se marier à l’église  sans avoir été baptisé, il faudra qu’ils fassent des cours de catéchismes et autre endoctrinement ( sans vouloir être offensant) avant de pouvoir accéder au baptême puis au mariage.
Nous ne comptons pas les élever dans la religion et c’est vrai que c’est un peu choisir à leur place mais rien n’est définitif après tout.
Ils choisiront d’en changer s’ils le désirent. Nous ne nous y opposerons pas.

Et vous ? Avez-vous fait baptiser vos enfants ou non ?
Pourquoi ce choix ?

Comments

Commentaires Facebook

Pour marque-pages : Permaliens.

13 Commentaires

  1. Ici, nos 3 enfants sont baptisésur religieusement…. nous avons pensé au futur, si toutefois ils souhaitent se marier un jour à l’église…. Par contre nous ne leur imposons pas le catéchisme….

  2. Je me permets de réagir aux deux commentaires précédents :
    L’Eglise autorise le mariage d’un baptisé avec un non baptisé à quelques conditions quand même : les époux s’engagent selon les 4 « piliers » du mariage religieux : la fécondité, la fidélité, l’indissolubilité et la liberté. Et ils s’engagent aussi (le baptisé comme le non-baptisé) à élever leurs enfants chrétiennement, c’est-à-dire à les baptiser, à les éduquer selon la foi catholique (catéchisme, sacrements, etc). C’est donc un engagement à long terme, y compris pour le non baptisé (qui ne doit pas y mettre d’obstacle). Voilà pour les petites précisions.

  3. Bonjour a vous tous, perso je suis baptisée religieusement et mon chéri civilement. Nous avons décidé que pour le petit ca serait a la mairie quand il serait en age de comprendre donc vers 5-6 ans lorsqu’il rentrerait a l’ecole et donc vraiment dans la société. Pour nous le bapteme civil doit representer quelque chose pour lui. Mais je respecte et encourage le bapteme religieux pour ceux qui y croient et pas pour faire plaisir a la famille, car c ‘est l’entrée de l’enfant dans une « famille » et une société, peut etre pourrait il avoir lieu lorsque l’enfant comprend ce qu’il veut (mes cousins ont fait ca vers 13-14 ans et donc ont choisit).
    PS j’aime beaucoup vos blog, celui-ci et celui de papalamaison 🙂

    • Merci clau pour ton commentaire.
      C’est aussi ce que je pense.
      Symboliquement, le baptême est une renaissance à une nouvelle vie.
      Sans la symbolique, cela n’a pas vraiment d’intérêt.
      Ça doit être avant tout un choix personnel.
      Faire plaisir à l’entourage ne me semble pas une bonne motivation.

      La religion doit rester un chemin spirituel personnel. Une quête de vérité dans une société qui tend à nous en écarter.

  4. Le choix ou non du baptême appartient à chacun selon ses croyances et ses pratiques religieuses…Pour notre part, notre fils aîné n’a pas été baptisé mais présenté à dieu parce que trop âgé (seulement trois ans) mais c’était un bon compromis…. Le baptême implique que l’on fait entrer son enfant dans la chrétienneté tandis que la présentation n’implique nullement la notion de religion, il laisse le choix à l’enfant….Et je pense mais a vérifier que cela est valable pour le mariage de nos chérubins….Par contre, choix du thème qui amène à discution…les échanges peuvent être nombreux…

  5. Nous, nous allons baptiser notre fille à l’église, biensûre je pense que tu t’en doutais, Greg.

    En effet, je suis issue d’une famille catholique, croyante et pratiquante, et mon mari un peu moins. Nous nous sommes pas posé la question, c’était une évidence. Pour nous, c’est permettre que notre enfant soit dans l’amour du Seigneur et qu’il puisse entrer dans la foi. Ce sont des valeurs auxquelles nous tenons beaucoup.
    Je pense lui donner une éducation catholique si elle est d’accord. Car pour moi, cela m’a beaucoup aidé pendant mon enfance et mon adolescence (j’ai fait du catéchisme jusqu’en seconde et fais ma confirmation). Mais je ne l’obligerai pas, car c’est quelque chose de personnel et il faut avoir envie sinon cela ne sert à rien.

    Donc nous lui proposerons une vie sur les fondements de la chrétienneté par le faite qu’elle sera baptisée à l’église.

    • Evidemment, je m’en doutais.
      Mais comme je dis souvent : la religion peut être une bonne chose pour certains et une très mauvaise pour d’autre.

      Dans la vie aucun précepte ne peut faire les choix à votre place mais il est bon d’avoir une ligne de morale. C’est notre premier devoir de parents d’en donner une à nos enfants (avec l’aide d’une religion ou non).

      Pour ma part, ma religion se crée à chacun de mes pas. Ma religion c’est la vie et se que mon dieu intérieur peut faire avec elle.

  6. ^^ grooossse question!! qui fait que notre fille de bientôt 3 ans et notre fils d’un an ne sont toujours pas baptisés!!en ce qui me concerne j’appelle ça du « folklore »; de quoi faire une bonne fiesta (pour les parents car les gosses euuuuh ils s’en foutent lol)!!
    Mais sous la pression familiale de la partie adverse je veux bien les faire baptiser, en mairie!! (et c’est là que le bas blesse)!! J’ai affaire à un « clan » de chrétiens pour qui baptême rime forcément avec religion catholique!!!! Ce n’est pas faute de leur avoir expliqué que dans les 2 cas il n’y a pas de valeur juridique et que, les parrain/marraine n’auront, le cas échéant, la garde des enfants que s’il y a testament mentionnant la dite garde en leur faveur!!!

    Sur ce, billet très sympa comme d’habitude!! je continue à relayer sur ma page 😉

    • Merci July pour ta réponse.

      Malheureusement pour toi, tu es mal tombée. Heureusement qu’on épouse pas la famille…

      Ils doivent se dire que c’est un cadeau que de vivre sous la grâce de Dieu.
      Pour ce que ça leur apporte…

      Vivre avec une bonne phylosophie ne veut pas forcément dire « s’affilier à une religion ».

  7. En effet, nous ne feront pas baptiser nos enfants :p
    Ils auront le choix de le faire, ou pas, plus tard.

    Et pour revenir vite fais sur le mariage à l’église, ma chérie aimerait qu’on se marie à l’église, ainsi que sa famille et sans doute la mienne.
    Mais il est hors de question que je me fasse baptiser, du coup ben… Ça sera mariage à la mairie, un jour :p (et ça m’arrange bien, au delà de ne pas avoir envie de me faire baptiser, je n’ai pas envie de me marier à l’église)

    • En même temps, faut pas se voiler la fasse : plus de la moitié des mariages à l’église sont pratiqués par des gens pas croyant…
      Juste ça fait bien.
      Ça fait parti du schéma type, et une occasion de boire 2 fois plus…

    • Bonjour Pap’à la maison, juste pour info, il y a certains curés qui accordent de marier religieusement les couples ou un des deux n’est pas baptisé. Ils disent que le simple fait d’accepter que l’époux ou l’épouse non baptisé(e) veuille se marier religieusement pour leur moitié et un bel acte d’amour….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge