la naissance de lou et léo

mes deux loulous

mes deux loulous

6 mai 2013, 5h45, 33SA+4, je dors profondément.
un bruit bizarre me réveil… tiens ? elle a renversé sa bouteille d’eau.
elle avec une voix paniquée : « euh ! chéri je crois que je viens de perdre les eaux… »
« ah ! Ok ! »

Je suis pas du matin mais là le réveil fut immédiat.

coup de pression… je regarde l’heure « hey je bossais pas ce matin normalement… »

elle va à la salle de bain, prendre une douche.
je me lève et prends la serpillière, manquant de tomber plus d’une fois (c’est que ça glisse ce truc )

On peut la suivre à la trace…

Je m’habille et mets mon pantalon à l’envers puis à l’endroit…

On sors la valise prête à 98%. check-list en main…

affaires de toilette … ok
serviettes grande capacité … ok
vêtements … ok

c’est parti…

elle dans la voiture : « roule normalement on est à 5 min… »
Je roule normalement pour un futur papa.

On arrive aux urgences gynécologique et obstétrique (UGO). « Oui bonjour. Je viens vous voir parce que j’ai perdu les eaux »

Une petite auscultation puis la sage-femme : « en effet ! je sens des pieds » (léo est en siège depuis le début )
« vous êtes à combien déjà ? 33SA+4… Ah mais ça change tout ! « (sous-entendu : un peu trop tôt…)

il est 7h30. Après une rapide échographie, nous sommes mis dans une salle de naissance en attendant la césarienne.

On me demande si je veux assister à la césarienne.
Après réflexion, j’ai vu plein d’opérations à la télé mais en vrai et sur ma femme… chu pas certain de tenir le choc alors je dis non.

La sage-femme me dit en m’amenant à la salle d’attente : « on vient vous chercher au plus tôt. »

Avec le recul, je le regrette un peu. Car je laisse ma femme seule et j’attends comme un gland sous acides dans une salle d’attente de 4m carré au bout du couloir…

l’attente me semble une éternité.
Chaque pas s’approchant me fait bondir. « Est-ce que c’est pour moi ? »

Je prête l’oreille à toutes les bribes de conversations des sage-femmes.

10h12, deux petits cris au loin, dans ce couloir qui me paraît faire des kilomètres.
« Ça peut être que les miens… »
Je suis dans le couloir pour que quelqu’un me voit.

Quelqu’un en blouse… je m’agite l’air de « oh ! c’est bon là ? ch’peux venir ? »
« Venez monsieur ! C’est ici. »

Je traverse enfin ce couloir qui me parait soudain plus court. J’ai l’impression de courir…

J’arrive dans cette petite salle déjà bondée.
Six personnes s’ occupent de deux petites créatures gesticulantes.

C’est eux… mes deux petits anges.
Une puéricultrice me les présente : Léo d’abord qui est tout calme. Puis Lou, un minuscule masque lui souffle de l’air dans le nez.

Je suis dans un état second, excité, halluciné, heureux…
Il y a quelques heures, je les sentait me donner des coups dans le ventre de leur mère. Et là, je les vois bien « réels » devant moi.
Je ne sais où me mettre passant de l’un à l’autre sans pouvoir me décider.

On m’annonce qu’on les emmène en néonatalogie. Maman ne sortira que dans deux heures de la salle de réveil.
« Allez boire un café, on vous appellera ! » (Retour dans mon placard…)

Dans la salle d’attente, un autre père attend.
Pour lui, c’est la sixième fois. Abasourdi par tant d’émotions, on parle de tout et de rien.

Après 45 minutes et 2 cafés, je retourne voir les infirmières qui en fait m’avait entièrement zappé.
« Comment va la maman ? » J’en sais rien, ça fait dix plombes que j’attends !!!
« Ah ! Mais allez voir vos petits »

Après 2 mauvais chemins, je fini par trouver le bon vers mes loulous.
Chacun dans une couveuse, ils sont calmes.

Deux photos m’attendent au dessus de Lou.
« C’est pour la maman. Elle verra ces loulous un peu plus vite »

Je suis bouleversé, déboussolé et fier de pouvoir les admirer tout les deux.
Maman les verra le soir même.

En tant que père engagé, j’ai essayé de me préparer le plus possible.
J’ai lu, surfé et étudier. Mais tout ça c’était de la littérature.

A la fin de cette journée, en partant de l’hôpital, j’ai pensé : « mais qu’est-ce qui s’ est passé ? »

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit ça devenir père…

Voilà la journée qui a changé nos vies. Si tu as aimé, tu peux partager, retweeter et surtout commenter…

Comments

Commentaires Facebook

Lien pour marque-pages : Permaliens.

18 Commentaires

  1. Ping :Papa ! Portes-moi ! Test du porte-bébé PhysioCarrier de JPMBB | Trucs2Papas.fr

  2. Ping :L’arrivée de Lia | Trucs2Papas.fr

  3. Salut Greg,

    Je viens de tomber sur ton blog par hasard, je n’ai pas (encore) d’enfant mais ton récit et ton blog en général m’ont énormément émue, surtout que je suis aussi née prématurée (30SA).

    Gros bisous à toi et à ta magnifique petite famille.

    Gaëlle, une ancienne camarade de Boissy

  4. Ping :devenir parents prématurément | Trucs2Papas.fr

  5. Ping :Prématurité et culpabilité | Trucs2Papas.fr

  6. Ping :Paternité : Une idée qui se construit | Trucs 2 Papas

  7. Félicitations !! c’est tellement fort une naissance ! bcp de bonheur à vous 4 !

  8. Ping :La naissance de mes filles, un moment riche en émotions | Pap'à la maison

  9. Ravis de lire ton récit !

    Je vais rajouter le lien de ton article sur celui où je raconte mon expérience de ce moment 🙂

    Beaucoup de bonheur à vous tous

    • merci beaucoup .
      Pour l’instant, c’est l’article qui a été le plus facile à écrire… ça sortait tout seul.

  10. Superbe ! C’est très appréciable d’avoir le ressenti d’un homme devenant papa ! La lecture fut bien agréable, on a l’impression d’y être ! Je dois avouer que le coup du pantalon à l’envers/à l’endroit m’a bien fait rire aussi :p Encore une fois toutes mes félicitations à tous les 4 !

    • Merci. Le pantalon à l’envers, c’est encore plus drôle sur le moment…
      Ma femme l’a pas vu mais je rigolais tout seul dans le salon en courant dans tout les sens.

  11. Oui magnifique je revie ce moment a chaque fois que je lis. G bcp pleuré . T un super papa mon amour . Je t’aime .

  12. Bravo mon ti greg !! Tres beau et emouvant !! Si nos hommes pouvaient donner leur ressenti apres chaque accouchement ce serait top ^ love a vous 4

  13. C’est super beau il y a pas d’autre mots je vous souhaite beaucoup, beaucoup de bonheur à vous quatre gros bisous!!!!

  14. Je suis très émue par ton récit.
    Tu vas être un merveilleux papa

  15. Tu m’as fais pleuré ! Tu es un superbe papa et mari !
    Bon courage pour la suite et des bisous a tous les 4 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge