La CAF – Un avant-goût de Disneyland

caf

 

En attendant nos jumeaux,  ma femme et moi avons retourné le problème dans tout les sens.

Il faut bien se rendre à l’évidence : Je  ne suis pas Crésus et ma femme n’est pas la fille du roi Midas (bien que un beau-père qui transforme tout ce qu’il touche en or me serait bien utile…)

On a donc décidé de demander de l’aide et passer par la case Caisse d’Allocations Familiales.

Pour ceux qui sont déjà allés à Disneyland Paris, vous me comprendrez. J’ai trouvé amusant de constater, comme ça y ressemble, les heures de TGV en moins

Etape 1 – Préparation du départ

Aujourd’hui, alors que je rentre du travail, ma chère et tendre m’interpelle en me disant :

« On devrait aller à la CAF maintenant ! Y aura moins de monde entre midi et deux ! » ( ouais c’est ça ouais …)

Un peu septique mais de bonne volonté, je m’exécute.

Je me change, récupère mon smartphone, mes clopes (Fumer c’est mal ! Je sais!) et mon nouveau livre (devenir père pour les nuls).

Ma femme : « Mais chéri ? Pourquoi tu prends ton livre ? »

Moi avec un regard plein de sous-entendus : « Euh ! On va à la CAF ! La CAF ! »

Et nous voilà partis pour un long voyage de … 5 minutes.

 

Etape 2 – Arrivée à l’hôtel

Arrivé à « l’hôtel », une charmante hôtesse est à quelques mètres de l’entrée sous une énorme enseigne ORIENTATION. (Chouette on pose les valises et on va se marrer)

Plus que quelques secondes… erreur vu le nombre de personnes attendant devant nous d’être orientées par ses soins.

Un rapide calcul me décide à prendre mon bouquin…

Plonger dans ma lecture, je remarque rapidement les parents-poussette qui utilisent leur pass parents pour griller des places.

Mon moi intérieur bouillonne à la vue de certains qui passent en faisant mine de ne pas avoir vu la file. Il hurle : « Le prochain co….d qui nous passe devant, je lui pète un genou ! »

T’énerve pas. C’est la CAF…

 

Etape 3 – Attendre aux attractions

Après un bon quart d’heure de « lecture calme », nous arrivons face à l’hôtesse qui nous oriente vers l’attraction la plus adaptée. (Yes ! On y est presque !)

Nous approchons avec excitation vers une salle d’attente qui la réduit légèrement.

Les chaises pleines de fesses y sont bien rangées et les gens debout à l’afus de quelque chose sur quoi s’ appuyer.

C’est drôle comme les gens sont mal à l’aise à l’idée de croiser le regard d’un inconnu. Certains, dont je fais parti, se félicitent d’avoir amené une source de distraction quelconque ( smartphone, leurs enfants ou comme moi un livre ) Les autres essayent d’attacher leurs regards sur la déco de style administratif.

Après plus d’une heure et 40 pages, notre nom s’ affiche enfin sur les écrans. Ouais enfin une place dans le wagon. J’espère que Peter Pan c’est pas trop violent …

 

Pour finir, 15 minutes de bonheurs

Enfin, c’est pas trop tôt. Je m’attendais à tomber sur une conseillère aigrie de se faire insulter à longueur de journée.

Pas du tout.

Une dame très gentille et serviable nous a accueillis.

Elle nous a appris qu’on est pas si pauvre en fait, qu’au 7ème mois de grossesse on allait toucher le pactole et que le congés maternité peut être rentable au final.

J’ai un peu honte de dire ça mais … merci la CAF

 

Si vous aussi, vous avez galéré à la CAF ou à Disney, vous pouvez partager cet article et surtout laissez-moi un commentaire je manquerai pas d’y répondre.

Comments

Commentaires Facebook

Pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Étant agent de la caf je valide ce texte
    Assez vrai et bien écrit
    Félicitation

  2. Je ne supporte pas qu’on me passe devant, ton article ma bien fait rire la prochaine fois que j’irais à la caf je penserais à ton billet mdrr oui merci la France

  3. Hilarant, rondement bien amené…et peut être merci la Caf mais je serais plutôt tentée de dire merci la France, merci à tous ceux qui se sont battus et ont travaillé pour qu’aujourd’hui nous soyons si bien accompagnés quand notre famille s’agrandit….Greg, fais nous encore rire, réfléchir et réagir….

    • t’as raison… merci la france sans qui on aurait pas notre education, ni la secu, le chomage, le rsa etc… on est quand meme bien accompagnes dans ce pays…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge