Jeudis Education : C’est l’heure des bibis je crois…

clock-594178_640

 

Pour ce nouveau « Jeudi éducation« , je vais vous parler aujourd’hui de l’heure qu’il est ou plutôt de marqueurs temporels.

Comment nos enfants perçoivent-ils le temps qui passe ?

A vrai dire, même avant de savoir lire l’heure, les enfants ont une perception du temps. Le problème c’est que tout ça est un peu abstrait pour eux…

Jusqu’à environ 4 ans, « tout à l’heure » signifie « Dans 30 secondes »…

C’est assez frustrant pour nous adultes qui voulions dire « Pu#*~* ! Mais tu vas me lâcher pendant 5 min bo#~*l ».

Alors comment faire pour qu’ils comprennent que « avant l’heure, c’est pas l’heure » ?

Comment leur apprendre à se repérer dans le temps ?

C’est quoi le temps ?

En fait, en faisant mes recherches pour cet article, je me suis rappelé que le temps est surtout affaire de perception.

A vrai dire, on peut distinguer plusieurs types de temps.

Le temps scientifique, c’est l’espace existant entre l’instant passé et l’instant futur.

Le temps perçu est dépendant de notre perception de l’instant. Certains moments peuvent paraître très rapides parfois et très longs d’autres fois.

Un petit exemple :

Je mets 14 min pour aller au travail le matin. Ces 14 minutes me semblent très brèves parce que je pense à autre chose et ne vois pas passer le temps.

Pour me remettre en forme (et perdre du poids), je fais du vélo elliptique tous les jours (25 min) après le travail. Et ben, les 14 premières minutes n’ont rien à voir avec un trajet en voiture et je les vois bien défiler pendant l’effort.

Les enfants, dans un premier temps, ne connaissent que le temps perçu et présent avant qu’on ne les pousse à se projeter dans un futur plus ou moins proche.

Les rois de l’instant présent

Quand on est nouveau-né, on ne vit QUE dans le présent.

Pour ceux qui ne s’en rappelleraient pas, à la naissance, un enfant ne fait que réagir à ses états internes. Il se réveille donc toutes les 4 heures pour manger. Il pleure pour signifier qu’il a faim, mal, envie de câlins, fait dans sa couche.

Des fois, j’envie un peu cette période où on est jamais tenter de se projeter dans le futur en permanence en nous empêchant de vivre le présent…

Dans tout les cas, il n’y a pas de notion de temps ici. Le futur et le passé n’existe pas. Il n’y a que le présent et les réactions aux problèmes qui se présentent sur le moment.

L’importance des rituels

Quand nous étions en néonatalogie, une infirmière m’a dit une chose :

Les enfants sont comme des petits vieux. Ils n’aiment pas qu’on change leurs habitudes…

Et aujourd’hui je comprends l’importance de ces habitudes.

Les routines quotidiennes ne sont pas forcément négatives. Elles nous permettent de faire ce qui doit être fait sans pour autant y penser.

Pour nos enfants, le fait de suivre des routines leur apprend à suivre le cheminement d’une journée.

Ces différentes routines servent de marqueurs temporels pour eux.

C’est ce qui fait dire à mon fils en se levant de la sieste que « c’est l’heure du bibi, je crois ! »

Et vous avez-vous des routines particulières ?

 

Ceci était ma participation aux jeudis éducation de wondermomes.com

les jeudis éducation de wondermomes.fr

 

Pour ce thème, voici les autres participations :

Comments

Commentaires Facebook

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Ping :Livre pour apprendre le notion de temps

  2. Ping :Apprendre à vivre dans le moment présent | Parent Ultime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge