Je ne fais pas une couvade, je grossis par solidarité !

Ou alors c'est la bière

Je fais une couvade

 

Prise de poids, aigreurs d’estomac, remontées acides, variations de l’humeur…
Toutes ces choses, on le sait, sont le lot quotidien des femmes enceintes… mais également des futurs pères.

Et oui ! Bizarrement, certains d’entre nous ressentent, eux aussi, ces symptômes de grossesse.
Pour moi, c’est encore une preuve du grand pouvoir de l’esprit humain sur le corps.

En règle générale, on ne s’en rend pas forcément compte tout de suite.
Un jour, vos collègues de boulot vous diront : « Madame se porte bien ? En tout cas, toi ça va ! »
Et avec un petit sourire en coin : « Tu fais sûrement une couvade… »

Une couvade ? Chu pas une poule !

Justement, la couvade vient du mot couver.
Cela vient du phénomène souvent constater, depuis des siècles, de certains pères qui, pendant l’accouchement de leurs compagnes, se tordaient de douleur comme s’ils accouchaient également.

Être père, avant d’être une situation familiale, c’est aussi une idée qui se construit petit à petit.
Cette idée peut avoir des effets spéciaux sur notre état physique.

Même si tout ces maux sont a priori d’origine psychosomatique, ils restent bien réels avec plus ou moins d’intensité suivant les individus.

 

Suis-je un « papa couveur » ?

Du coup, les symptômes de la couvade sont assez simple à définir : ce sont les maux typiques de la grossesse.

Supprimez les mentions inutiles :
– Prise de poids (euh ! Oui hélas !)
– Envies incongrues
– Maux de dos
– Variations de l’humeur (peur-être)
– Aigreurs d’estomac (depuis le début de la grossesse)
– Désordre digestif
– Fatigue accrue (moi oui, elle moins)
– … (liste non-exhaustive)

 

Pourquoi ça m’arrive à moi ?

Si on grossit, c’est peut-être aussi parce qu’on bouffe absolument tout ce à quoi madame n’a pas droit.
A nous saucisson, foie gras, charcuterie et autre tatare de boeuf… faut pas s’étonner.

Pour ce qui est de tout le reste malheureusement on ne le sait pas vraiment…

Certains psychologues parlent d’un manque d’attention pour les hommes pendant la grossesse.
Pour eux, ce sentiment de rejet crée le phénomène de somatisation pour capter l’attention. (Pas pour moi en tout cas !)

On peut se dire que le fait de faire une couvade marque le fait d’être prêt psychologiquement pour être père.

 

C’est grave docteur ?

A priori non. Les symptômes finiront par s’arrêter au plus tard quelques semaines après l’accouchement.
Il faudra juste penser à faire un petit régime… histoire que ces kilos ne s’installe pas sur le long terme (pour ma part, j’y pense déjà).

D’ailleurs, on peut se dire que ceci marque une grande implication des pères dans la grossesse.
Si vous faites vous aussi une couvade, ne vous inquiétez pas. On peut même frimer un peu.
« Je grossis par solidarité »

 

Et vous ?

Etes-vous en plein dedans ou avez-vous déjà subit ce phénomène ?
Connaissez-vous un papa couveur ?
N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

En tout cas, un père averti en vaut deux.

 

A lire aussi
La couvade – grossesse des papas

Comments

Commentaires Facebook

Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. je fais une couvade par rapport a la grossesse de ma fille qui attend un garcon. j ai moi meme perdu mon fils il ya quelques annee et apparement mon cerveau se rememore certaine chose.

  2. De mon coté, je n’ai pas pris un gramme lors de la grossesse de ma chérie, les gens avaient même tendance à dire que j’étais trop maigre :p
    J’ai pris du poids après, quand, pendant 6 mois où elle était à la maison, elle a cuisiné de bons petits plats tous les jours

    Maintenant qu’elle a repris le boulot, j’ai repris mes habitudes, manger n’importe quoi et pas forcément beaucoup, donc j’imagine que je vais reperdre un peu, on verra

    • De mon côté, j’ai passé des années à manger n’importe quoi sans prendre un gramme.
      A l’époque, moi aussi j’étais « trop maigre »…
      Je dévorais un jour, puis je sautais des repas… ou mangeais à n’importe quelle heure.

      Mais depuis peu, la trentaine m’a rattrapé.
      Je mange un peu mieux mais c’est pas encore ça.
      Actuellement, je suis à +8kg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge