devenir parents prématurément

#WeLovePrema~

#WeLovePrema

Cette année, j’ai décidé de m’engager dans un projet associatif.
J’ai décidé de m’engager dans l’opération #WeLovePrema

Avec le #Team_Twix, nous sommes là pour aider l’association SOS Prema à collecter des bodies (taille Prema à 1 mois) pour les offrir au jeunes parents de petits prématurés.

Si tu as lu la naissance de mes jumeaux, tu le sais, la prématurité est une chose qui nous est tombée dessus.

Nos enfants sont nés à 33 Semaine d’Aménorrhée (SA =  Semaine sans menstruation), ça fait à peu prêt 7 mois et demi de grossesse au lieu de 9 mois.

Comme je disais, la prématurité nous est tombée dessus. Nous avions la chance d’attendre des jumeaux. C’est ce qui nous a permis de nous préparer à ne pas mener cette grossesse à terme.

En effet, seules 2% des grossesses multiples iront jusqu’au terme des 40 semaines d’aménorrhée

Selon Materneo.com

Mais même en étant prêts, c’est une grande claque qui te ramène à la réalité…

Je vais te révéler ici tout ce qui, selon moi, a été engendré par leur prématurité

La grossesse idéale

En fait, en attendant bébé(s), on idéalise souvent nos premiers instants en leur compagnie.

Pour une première grossesse, il ne nous paraissait pas anormal d’être surveillés comme le lait sur le feu. RDV gynéco/échographie/examen en tout genres toutes les deux semaines.

C’en était même rassurant… On s’occupait bien de nous. C’était cool.

Ça nous éloignait un peu de la grossesse idéale, calme sans aucun soucis et sans stress. Celle où la future maman n’a aucun problème medical, est radieuse et profite de chaque instant.

Cela nous laissait aussi le temps de nous projeter dans cette future rencontre à 4. De l’idéaliser sans savoir vraiment ce qu’impliquait le fait qu’il soit prématurés.

80% des êtres humains sont malheureux uniquement parce qu’ils ne vivent pas dans le présent mais dans un futur idéal qui ne se produit jamais

Nous étions de ces gens-là. Bien heureux sont les ignorants. Nous nous attendions à des bouleversements mais pas aussi grands…

Rencontre et séparation éclair

En effet, le fait qu’ils naissent un peu trop tôt a précipité la séparation avec maman.

Un peu trop fragiles, il a fallut les protéger le plus vite possible des bactéries.

Juste après l’accouchement, ils ont donc été enlevés à leur mère pour leur procurer les premier soins (et à elle aussi). Ce qui a fait qu’elle ne les a retrouvé que 7h plus tard…

Adieu rencontre idéale, où maman fait connaissance avec ces deux créatures posées sur elle. Épuisée mais ravie. meurtrie dans son corps mais radieuse, touchée par le miracle de la vie…

J’en profite pour vous dire que l’association SOSPrema à mis en place un numéro d’appel pour soutenir les parents.

C’est le 0811 886 888 (prix d’un appel local)

Si vous avez la moindre question que ce soit administrative, sur le développement de l’enfant, la motricité ou que vous avez besoin de parler, ils sont là pour ça.

Le combat de la néonat’

OK ! J’ai un peu l’impression de noircir le tableau là…

Je veux juste vous montrer à quel point les choses ne sont pas idéales dans cette situation…

La néonat’ est un moment difficile à passer.

Dur dur de faire connaissance avec son enfant dans un univers médicalisé. Mais c’est toutefois possible.

Les équipes soignantes sont souvent à l’écoute et nous aident à mieux appréhender la situation.

Ils nous ont aidés dans nos premiers pas avec bébé. Et facilitent le lien.

C’est là que WeLovePrema intervient.

Opération de soutien aux parents

Avec #WeLovePrema, la Team_Twix (ainsi que des dizaines d’autres équipes partout en France) va collecter des bodies pour les offrir aux parents de prématurés.

J’ai moi-même gardé les premiers bodies de mes enfants. C’est comme un rappel de ce que nous avons traversés ensemble.

Et surtout, cela nous rappelle notre victoire sur ces épreuves.

En fait, nous n’en avons gardé qu’un par enfant (leur tout premier, le plus important).

Les autres n’avaient pas tant d’importance et nous les avons donnés.

Avec notre équipe, nous collectons, à partir du 15 février 2016, des bodies pour les customiser et les offrir en soutien.

C’est notre manière de dire :

« Vous n’êtes pas seuls ! Nous sommes passés par là aussi ! Et nous vous tendons la main ! »

Si vous voulez, vous aussi tendre la main à ces parents dans ces moments difficiles, vous pouvez vous rapprocher d’une antenne locale de SOSPréma(carte de france sur leur site).

Voici un descriptif des bodies que nous recherchons.

bodies prématurés

 

Toute la #Team_Twix remercie le site easyflyers.fr pour son aide dans l’opération WeLovePrema.

Merci à eux de nous avoir fourni prêt de 7000 flyers

imprimerie sur internet

easyflyer.fr imprimerie en ligne

 

Comments

Commentaires Facebook

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Ici aussi ma participation est (fort probablement) due au fait que mes twins ont été prémas (arrivés à 36 semaines sans crier gare :D), et que les bodies *taille mannequin* on a connu aussi !
    Bon, à l’heure actuelle, je suis toujours brocouille (© Les Inconnus) mais normalement la semaine prochaine je commence ma récolte 🙂

    Bonne chance de ton côté Greg, tous ensemble j’epsère qu’on explosera l’objectif des 10.000 de cette année 🙂

  2. C’est une super idée.
    Mes filles sont nées à 28+5 sa et ont passé 66 jours en néonat.
    Quelques mois après leur retour à la maison on est retourné à Port-Royal donner tous les bodys et pyjamas taille préma pour qu’ils puissent servir à d’autres bébés comme on nous en avait prété au début. Je vais essayer de partiticiper à cette opération aussi. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge