3 outils pour apprendre aux enfants à marcher + une astuce

apprendre la marche

apprendre la marche

Quand je pense au rôle de parent,  j’ai souvent à l’esprit l’image du père qui pousse le vélo dans l’allée ou qui tient son enfant par les deux mains pour lui apprendre à marcher.

La motricité est une chose qui s’ apprend progressivement.
Ça, mes enfants me l’ont appris.

A la fin de cet article, tu verras une astuce simple mais efficace pour leur apprendre à marcher.
En attendant, voici quelques outils pour aider nos enfants dans l’apprentissage de la marche. Tu peux cliquer sur les images pour voir les détails.

Ils ont commencé par se mettre debout, retomber, se relever…

Le jumperoo est un sauteur.

Le jumperoo

Le jumperoo

Mes enfants ont pas mal appris la station debout grâce à ça.
L’avantage premier du sauteur, c’est que tes enfants passent pas leur temps à se cogner dans les meubles.
Le sauteur est entouré d’activité.

Ça pousse l’enfant à tourner sur lui-même. Ça lui apprend à s’ orienter dans l’espace.
Il fait de la musique quand l’enfant gigote et saute.
Il muscle ses petits cuissots en s’ amusant.

Les trotteurs

trotteur classic

trotteur classic

Alors là, y a plusieurs écoles.
Pour moi un trotteur c’est ça (photo de trotteur)
Ce modèle a été énormément décrié.
Apparemment il donnerait une mauvaise position de marche (penché en avant ou en arrière) et serait inadapté à un bon apprentissage de la marche.
Mes enfants n’en ont pas eu. Mes voisins du dessous m’en remercient…

Les pousseurs

pousseur parlant 2 en 1 Vtech

pousseur parlant 2 en 1 Vtech

Mes loulous en ont un. Et se le disputent bien évidemment…
C’est pratique quand bébé n’est pas encore bien stable.
Il se met et se maintient debout et commence à déambuler doucement.
Sur ma version, il y a deux vitesses pour les roues arrières.
ça leur a permis de prendre de l’assurance…

La technique en 3 étapes pour apprendre à tes enfants à marcher

 

Etape 1 : éviter la sur-protection.

Pour apprendre à marcher,  il faut tomber. C’est inévitable.
Je suis du genre protecteur et il n’a pas été simple de lâcher prise.
Je pense que lâcher la main de ton enfant sera dur toute la vie.

 

Etape 2 : pour leur apprendre à marcher,  arrêter de leur courir après.

Cela découle de la première étape.
J’ai passé pas mal de temps debout dans la pièce à l’affût de la chute.
Je suivais mes enfants… bon ! Ils sont deux ! C’est plus dur…
Pour qu’ils prennent confiance en leurs capacités, il faut les laisser faire leur life.

 

Etape 3 : Les encourager et les féliciter

La marche est une affaire de confiance en ses capacités.
Tu ne dois pas lui montrer « comment marcher », il te voit faire.
Il faut lui faire sentir qu’il est en sécurité,  qu’il peut le faire.
Et surtout, mettre en valeur ses progrès, ce qui l’encouragera à aller plus loin.

 

P.S. : Je n’ai délibérément pas parlé des porteurs qui, à mon avis, n’aident pas vraiment dans l’apprentissage.

 

Comments

Commentaires Facebook

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Coucou. Très sympa, cette présentation d’astuces. Je dois avouer que je ne les connaissais pas lorsque mon fils a donné des signes qu’il allait bientôt marcher. J’aurais pu l’y encourager à travers ces méthodes. 🙂 Malgré tout, c’est bien trouvé, surtout celle des encouragements. Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge